Château Ferrière

2014 est un millésime surprise et une grande réussite ! Le printemps a été précoce et l’été tempéré et humide jusqu’à fin août. La vigne a eu un cycle végétatif long et une maturité tardive. Ces conditions ont mobilisé les équipes et ont imposé un travail soutenu dans les vignes pour la protection du vignoble. A la fin du mois d’août, la chaleur et l’ensoleillement revinrent durablement dans notre région pour presque 60 jours ! Des conditions optimales pour une maturation idéale et régulière à savoir des journées chaudes et des nuits fraîches. On observe une maturité des tanins exceptionnelle avec tous les indicateurs pour faire un grand millésime : des raisins riches en polyphénols, un bon niveau d’acidité et de sucres et une belle fraîcheur du fruit. Les vendanges ont eu lieu du 23 septembre au 8 octobre. Le vin obtenu offre un nez mêlant minéralité, fruit et complexité. En bouche, le style margalais est bien présent avec son équilibre, sa grande élégance, sa fraîcheur et ses tanins fins.

Le nez exprime des arômes de fruits noires mûres (cassis et mûres) et des notes florales. Une belle fraicheur, de  la netteté et de la précision aromatique. En bouche, la texture est harmonieuse, avec des tannins enveloppés et fins. Le fruit s’exprime agréablement et accompagne le vin dans sa longueur. 

Un beau millésime classique.

 

<div>Château Ferrière</div> - 2014
Claire Villars Lurton
Gérard Fenouillet
Eric Boissenot
20
Graves profondes sur marnes calcaire
51% cabernet sauvignon, 41% merlot, 2% cabernet franc et 6% petit verdot
45 ans
10 000 pieds / hectare
1 kg / pied
En cours de conversion en agriculture biologique
Manuelles
Traditionnelle en cuve béton et bois dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
19 à 24 jours
68 % cabernet sauvignon, 30 % merlot, 2 % cabernet franc
En barrique pendant 18 mois. Neuves à 40 %
Les Remparts de Ferrière
de 7 à 25 ans
Télécharger
Bettane & Desseauve
17,5
James Suckling
92/93
Decanter
17
Neal Martin, the wine advocate
90/92

Les conditions climatiques de l’année 2013 ont été difficiles. La forte pluviosité restera ancrée dans nos mémoires.

Toutefois, les mois de juillet et d’août ont été particulièrement beaux et chauds. Ce qui sauva le millésime.

Ce millésime est pleins de subtilités, arrachée à la nature par un travail de précision et de rigueur. Ils sont moyennement puissants mais tendres et élégants.

Les cabernet sauvignon constituent le pilier des assemblages. Ils ont été vendangés mûr sans caractère végétal

Quant aux merlots, ils sont malheureusement peu présents après une forte coulure comparable à celle de 1984.

Le nez exalte des arômes de prune, de tabac et de fruits rouges. Il est élégant. En bouche, le fruit persiste avec un complément de fruits noirs. Les tanins sont mûrs et la finale est longue.

C’est un vin qui pourra être apprécié dans sa jeunesse.

<div>Château Ferrière</div> - 2013
Claire VILLARS LURTON
Gérard FENOUILLET
Jacques BOISSENOT
18 hectares
Graves profondes sur marnes calcaire
57 % cabernet sauvignon, 34 % merlot, 3 % de cabernet franc et 6 % petit verdot
45 ans
10 000 pieds/ha
700 g/pied
Traditionnelle. Viticulture biologique.
Manuelles
Traditionnelle en cuve béton et bois dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
18 à 24 jours
65 % cabernet sauvignon, 24 % merlot, 1 % cabernet franc et 10% petit verdot
En barrique pendant 18 mois. Neuves à 40 %
Les Remparts de Ferrière
De 5 à 20 ans
Télécharger
Vinum
16,5
René Gabriel
16
Neal Martin, the wine advocate
87 / 89

En 2012, on constate un printemps particulièrement difficile et des conditions météorologiques très favorables à partir de mi-juillet. En effet, l’hiver a été très froid et sec, avec un déficit de pluviométrie important. Les merlots ont coulé et leurs rendements étaient faibles. La prophylaxie et l’équilibre des vignes ont joué un rôle important dans le contrôle des maladies fongiques.

Les températures enfin favorables de Juillet ont permis de rattraper les retards. Et les précipitations de fin septembre ont favorisé l’évolution des pellicules et accéléré la maturation. 

La répartition de la vendange sur pied (petits rendements) et le bon état du vignoble, ajouté à un travail très précis du tri, ont été capital cette année pour optimaliser la qualité de ce millésime difficile. Les merlots avaient une chaire remarquable et les cabernets sauvignon étaient à la fois doux et riches d’élégance.

2012 est un très bon millésime qui a donné des vins puissants, tendres et digestes.

Le nez très fin offre des notes de cassis et vanille, ainsi que de fleurs fraiches. En bouche, on retrouve les fruits mûrs et aussi la belle fraîcheur caractéristique de Ferrière accompagnée d’une très belle matière veloutée. Avec un volume tout en opulence et rondeur, une élégance remarquable, et ce tout en équilibre, ce vin a beaucoup de potentiel.

<div>Château Ferrière</div> - 2012
Claire VILLARS LURTON
Gérard FENOUILLET
Jacques BOISSENOT
16 hectares
Graves profondes sur marnes calcaire
65 % cabernet sauvignon, 30 % merlot, 5% de cabernet franc
45 ans
10 000 pieds/ha
700 g/pied
Traditionnelle. Viticulture raisonnée
Manuelles
Traditionnelle en cuve béton et bois dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
19 à 24 jours
68 % cabernet sauvignon, 30 % merlot, 2 % cabernet franc
En barrique pendant 18 mois. Neuves à 40 %
Les Remparts de Ferrière
De 10 à 30 ans
Télécharger
Vinum
18
James Suckling
90 / 91
René Gabriel
17
Decanter
16,75
Wine Enthusiast
91

L’hiver et le printemps ont été secs. Dès le départ, les conditions climatiques laissent présager un millésime précoce. Au regard des conditions anormalement sèches et chaudes jusqu’à juillet, on constate de la coulure sur les merlots après la floraison.

Quelques précipitations sont alors venus perturber les vendanges mais qui ont finalement laissé place à une météo beaucoup plus stable et ensoleillée au bout d’une semaine ; permettant ainsi aux raisins de finir leur maturation dans de bonnes conditions, notamment pour les cabernets sauvignon qui ont développé un très gros potentiel.

e millésime 2011 a connu des conditions météorologiques peu ordinaires qui ont finalement bien profité aux cabernets sauvignon. Les raisins présentaient une très belle concentration phénolique et des tanins très élégants. Le défi de ce millésime réside dans un tri très sévère de la vendange. On constate toutefois une baisse du rendement (-10%) due aux intempéries, ainsi que des baies assez petites avec une pellicule épaisse.

Le vin obtenu présente à la fois de la puissance et une belle élégance. Une belle fraicheur au nez et en bouche. Les tanins sont fermes mais soyeux.

<div>Château Ferrière</div> - 2011
Claire VILLARS LURTON
Gérard FENOUILLET
Jacques BOISSENOT
16 hectares
Graves profondes sur marnes calcaire
65 % cabernet sauvignon, 30 % merlot, 5% de cabernet franc
45 ans
10 000 pieds/ha
800 g/pied
Traditionnelle. Viticulture raisonnée
Manuelles
Traditionnelle en cuve béton et bois dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
19 à 24 jours
60 % cabernet sauvignon, 36 % merlot, 4 % cabernet franc
En barrique pendant 18 mois. Neuves à 40 %
Les Remparts de Ferrière
De 7 à 30 ans
Télécharger
Vinum
18
René Gabriel
17
Jancis Robinson
16,5
Neal Martin, the wine advocate
90 / 92
Le Point
16
Gilbert & Gaillard
94
Gault et Millau
16,5
Wine Enthusiast
91

Dans l'ensemble, l'hiver 2010 a été froid et sec. Un printemps chaud a permis un débourrement rapide et homogène. La floraison des cabernets a également été rapide avec une météo idéale. Cependant un épisode pluvieux a entraîné de la coulure sur les merlots. La véraison a alors été très rapide et la maturation fut longue et régulière. Enfin, les raisins ont été vendangés dans des conditions climatiques idéales et à leur maturité optimale. Les niveaux de maturité atteints à l'approche des vendanges témoignent des conditions climatiques exceptionnelles dont a bénéficié le millésime 2010 qui se hisse très clairement au niveau des grands millésimes de référence (2000, 2005 et 2009). Les vins sont très colorés, puissants avec un excellent équilibre acide/alcool/tanins. La maturité est exceptionnelle, en particulier en ce qui concerne l'accumulation des tanins, des sucres et la fraîcheur aromatique. C'est un grand millésime avec une excellente aptitude au vieillissement.

Un grand millésime qui pourra côtoyer sans pâlir son grand frère 2009 dont il se distingue par son style très droit.

Le nez exprime des notes de framboise, de cassis et d’épices. Les tanins sont encore fermes mais ils sont mûrs et savoureux. Le vin a de la précision et une belle longueur.

<div>Château Ferrière</div> - 2010
Claire VILLARS LURTON
Gérard FENOUILLET
Jacques BOISSENOT
16 hectares
Graves profondes sur marnes calcaire
65 % cabernet sauvignon, 30 % merlot, 5 % cabernet franc
45 ans
10 000 pieds/ha
700 g/pied
Traditionnelle. Viticulture raisonnée
Manuelles
Traditionnelle en cuve béton et bois dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
18 à 21 jours
60 % cabernet sauvignon, 38 % merlot, 2 % cabernet franc
En barrique pendant 18 mois. Neuves à 40 %
45 000 bouteilles incluant le second vin
Les Remparts de Ferrière
De 5 à 40 ans
Télécharger
Vinum
19
Decanter
17
René Gabriel
17
Neal Martin, the wine advocate
90
Gault et Millau
17,5
Wine Enthusiast
91
Le Point
16,5 / 17

Les conditions climatiques ont été particulièrement favorables au cycle végétatif de la vigne et à la maturation du raisin. Les orages de grêle du mois de mai ont endommagé 15% de la surface totale du vignoble bordelais. La gravité des dégâts a été très variable selon les parcelles, avec pour conséquence une baisse de la production. Juillet et août ont connu des températures élevées et un ensoleillement généreux. Ce beau temps s’est poursuivi en septembre, avec des alternances de nuits fraîches et de journées chaudes. Ce qui a été idéal pour la maturation du raisin. Les vendanges des merlots ont débuté mi-septembre. Les baies très aromatiques et goûteuses affichent de belles concentrations en sucre et en anthocyanes avec des acidités basses. La récolte du Cabernet Sauvignon a débuté début octobre. Ces derniers avaient une bonne acidité et des concentrations en tanins équivalentes à 2000 et 2005.

La robe est sombre et violacée. Au nez, on distingue des notes de cassis, prune, cerise et de baies rouges mais également florales. En bouche, il se révèle élégant avec un bel équilibre et une belle acidité.

Encore jeune, il se révèlera dans quelques années

<div>Château Ferrière</div> - 2009
Claire VILLARS LURTON
Gérard FENOUILLET
Jacques BOISSENOT
16 hectares
Graves profondes sur marnes calcaire
65 % cabernet sauvignon, 30 % merlot, 5 % cabernet franc
45 ans
10 000 pieds/ha
800 g/pied
Traditionnelle. Viticulture raisonnée
Manuelles
Traditionnelle en cuve béton et bois dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
18 à 24 jours
58 % cabernet sauvignon, 38 % merlot, 4 % cabernet franc
En barrique pendant 18 mois. Neuves à 40 %
55 000 bouteilles incluant le second vin
Les Remparts de Ferrière
De 5 à 35 ans
Télécharger
Wine spectator
90 / 93
Revue du Vin de France
16,5 / 17,5
René Gabriel
18
Le Point
16,5 / 17
Gilbert & Gaillard
92
Decanter
16 +
Bettane & Desseauve
16,5
Wine Enthusiast
92

2008 est la 7e année consécutive où l’hiver est sec. Cette contrainte a provoqué un arrêt de croissance précoce et un allongement de la phase de maturation. Au débourrement, début avril, les températures ont été négatives et les parcelles les plus tardives ont gelé.

Le 28 mai, un violent orage de grêle a affecté le sud de Margaux ; engendrant de sérieuses pertes de récolte. Les pluies de début juin n’ont pas facilité la floraison ; alors que celles de mi-août ont porté un coup au moral des viticulteurs. Tous ces évènements climatiques ont laissé présager une récolte faible. Mais heureusement, l’arrière-saison a été sèche et marquée pas des alternances de journées chaudes et de nuits très fraîches. Ces conditions vont sauver ce millésime en favorisant une maturation lente et régulière des raisins. Ils ont alors pu être récoltés à maturité optimale avec d’excellents niveaux de tanins.

Le nez a de beaux arômes de fruits rouges et noirs (cerise). La trame aromatique est plutôt fine. La bouche commence déjà à s'assouplir et présente à la fois de la rondeur et de la fraîcheur.

Un vin fruité, précis et équilibré sans austérité. La nature a donné à ce millésime plus de puissance et d’élégance.

<div>Château Ferrière</div> - 2008
Claire VILLARS LURTON
Gérard FENOUILLET
Jacques BOISSENOT
16 hectares
Graves profondes sur marnes calcaire
55 % cabernet sauvignon, 40 % merlot, 5% de cabernet franc
45 ans
10 000 pieds/ha
800 g/pied
Traditionnelle. Viticulture raisonnée
Manuelles
Traditionnelle en cuve béton et bois dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
18 à 24 jours
55 % cabernet sauvignon, 40 % merlot, 5 % cabernet franc
En barrique pendant 18 mois. Neuves à 40 %
55 000 bouteilles incluant le second vin
Les Remparts de Ferrière
De 5 à 35 ans
Télécharger
Decanter
16,5
Le Point
16,5 / 17
Revue du Vin de France
15 / 16
Jancis Robinson
16 +
Neal Martin, the wine advocate
90
Vinum
17
René Gabriel
17

L’hiver a été doux et sec. Le mois d’avril a été particulièrement chaud atteignant des températures élevées et inégalées depuis 60 ans. Les conditions climatiques de juillet et d'août ont été mauvaises. Par contre, le mois de septembre a été exceptionnellement chaud et sec. Les merlots ont eu de la peine à obtenir une parfaite maturité des tanins, cependant l’excellent état sanitaire a permis de les laisser atteindre la maturité souhaitée. Les cabernets sauvignon ont profité pleinement de cette belle arrière-saison et les raisins étaient très mûrs avec de beaux tanins et une richesse en sucres souvent supérieure aux merlots.

Le millésime présente une robe brillante et limpide. Le nez a des arômes de grains de café et de réglisse. En bouche, une belle acidité apporte de la fraîcheur et des tanins qui commencent déjà à se fondre.

Une belle structure. Le millésime a le caractère des vins plaisants dans leur jeunesse avec toutefois une capacité à vieillir correctement grâce aux tanins « goûteux », signe d’une évolution future favorable.

<div>Château Ferrière</div> - 2007
Claire VILLARS LURTON
Gérard FENOUILLET
Jacques BOISSENOT
16 hectares
Graves profondes sur marnes calcaire
55 % cabernet sauvignon, 40 % merlot, 5% de cabernet franc
45 ans
10 000 pieds/ha
800 g/pied
Traditionnelle. Viticulture raisonnée
Manuelles
Traditionnelle en cuve béton et bois dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
18 à 24 jours
55 % cabernet sauvignon, 40 % merlot, 5 % cabernet franc
En barrique pendant 18 mois. Neuves à 40 %
50 000 bouteilles incluant le second vin
Les Remparts de Ferrière
De 5 à 25 ans
Télécharger
Decanter
16
Revue du Vin de France
15 / 16
Le Point
16

Le bilan climatique de l’année 2006 affiche des températures supérieures à la moyenne. L’hiver 2006 fut caractérisé par un temps froid et par un déficit hydrique qui a limité le développement des maladies cryptogamiques. Un printemps sec et chaud a permis de rattraper le léger retard du débourrement avec une floraison rapide et homogène dès la fin du mois de mai. La véraison fut précoce en raison de températures estivales supérieures à la moyenne.

Un rafraîchissement a eu lieu mi-août mais a été compensé par de bonnes conditions climatiques en septembre. Ceci a assuré une belle fin de maturation.

Le vin présente un bouquet complexe composé  de fruits noirs mûrs ( cassis et surreau), de cuir, de mineralité, de tabac blonc et légèremenent truffé. L’attaque est soyeuse comme la structure. Les tanins sont présents, mûrs et enveloppés. Le vin est gourmand et généreux. En bouche des arômes d’épices viennent completer ceux des fruits noires.  L’ensemble est équilibré et puissant.

 

<div>Château Ferrière</div> - 2006
Claire VILLARS LURTON
Gérard FENOUILLET
Jacques BOISSENOT
16 hectares
Graves profondes sur marnes calcaire
70 % cabernet sauvignon, 30 % merlot
45 ans
10 000 pieds/ha
800 g/pied
Traditionnelle. Viticulture raisonnée
Manuelles
Traditionnelle en cuve béton et bois dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
18 à 24 jours
72 % cabernet sauvignon, 28 % merlot
En barrique pendant 18 mois. Neuves à 40 %
50 000 bouteilles incluant le second vin
Les Remparts de Ferrière
De 5 à 25 ans
Télécharger
Decanter
4*
Jancis Robinson
16,5
René Gabriel
17
Le Point
16

L’hiver a été froid, très sec et peu favorable au développement des maladies. Il y a eu peu de précipitations. Le débourrement et la floraison ont été rapides et homogènes grâce à un temps chaud et sec. L’été fut particulièrement chaud et sec car il a plu deux fois moins que les normales saisonnières.

La croissance a été régulière et précoce avec un vignoble particulièrement sain. Ces excellentes conditions de maturité ont favorisé une grande richesse en sucre et en composés phénoliques. En dépit d’un déficit hydrique précoce et grâce au sol de graves profondes, la vigne a su extraire de celui-ci la quantité d’eau nécessaire pour un développement harmonieux.

Le millésime 2005 a donné des vins dont le niveau d‘équilibre est exceptionnel. Une belle robe pourpre sombre et brillante. Le nez encore très réservé, se distingue par des notes de fruits noirs et de tabac blond. La bouche puissante et structurée laisse une impression de grande fraîcheur. La finale est longue et élégante.

On sent le potentiel à venir. A boire entre 2014 et 2030.

<div>Château Ferrière</div> - 2005
Claire VILLARS LURTON
Gérard FENOUILLET
Jacques BOISSENOT
15 hectares
Graves profondes sur marnes calcaire
70 % cabernet sauvignon, 30 % merlot
45 ans
9 100 pieds/ha
800 g/pied
Traditionnelle. Viticulture raisonnée
Manuelles
Traditionnelle en cuve béton et bois dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
18 à 26 jours
73 % cabernet sauvignon, 27 % merlot
En barrique pendant 18 mois. Neuves à 40 %
50 000 bouteilles incluant le second vin
Les Remparts de Ferrière
De 5 à 40 ans
Télécharger
Wine spectator
91
René Gabriel
18
Decanter
5*
Le Point
17
Jancis Robinson
16

L'hiver et le printemps ont été relativement secs, ce qui a favorisé l'enracinement en profondeur de la vigne.

Le cumul des précipitations hivernales était inférieur à la moyenne des 30 dernières années et le bas niveau des nappes phréatiques a engendré une contrainte hydrique mais sans toutefois provoquer de stress hydrique. Les conditions climatiques idéales de juin ont favorisé la floraison des merlots et des cabernets sauvignons, ce qui a engendré une récolte généreuse. La véraison a été homogène. De fin août à septembre, une alternance de nuits fraîches et de journées chaudes et ensoleillées ont permis une maturation lente et régulière ; ce qui est caractéristique d’un millésime classique. Les raisins ont été récoltés à parfaite maturité.

Le résultat est un millésime riche, élégant et équilibré.

Le vin est équilibré avec du fruit et de la fraîcheur au nez. Des notes cacaotées, de réglisse et de sous-bois.

En bouche, l’attaque est franche et fruitée. Les tanins sont souples. C’est un vin élégant qui a le caractère du Margaux classique. Il restera comme un millésime de référence.

<div>Château Ferrière</div> - 2004
Claire VILLARS LURTON
Gérard FENOUILLET
Jacques BOISSENOT
12 hectares
Graves profondes sur marnes calcaire
70 % cabernet sauvignon, 30 % merlot
45 ans
10 000 pieds/ha
800 g/pied
Traditionnelle. Viticulture raisonnée
Manuelles
Traditionnelle en cuve béton et bois dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
18 à 24 jours
70 % cabernet sauvignon, 30 % merlot
En barrique pendant 18 mois. Neuves à 40 %
45 000 bouteilles incluant le second vin
Les Remparts de Ferrière
De 5 à 30 ans
Télécharger
René Gabriel
18
Wine spectator
89 / 91
Vinum
17
Bettane & Desseauve
16

2003 restera dans les mémoires comme l’année d’un été caniculaire.

Ce fut un millésime remarquablement précoce avec une récolte faible.

La floraison longue et hétérogène a eu lieu fin mai avec une à deux semaines d’avance. Juin a été marqué par des températures caniculaires et de violents orages avec parfois de la grêle. Juillet et août ont été chauds et la véraison fut précoce. Les vendanges ont commencé le 11 septembre et le choix de la date de ramassage nécessitait la recherche d’un compromis entre la teneur en sucre élevée, l’acidité basse et la maturité aromatique et tannique. La canicule a continué en septembre avec quelques pluies en début de mois qui ont fragilisé les merlots précoces. Cependant, les vins obtenus étaient relativement colorés et puissants.

Ce millésime surprend par son équilibre et sa bonne garde.

Une belle couleur sombre. Le nez est ouvert, on y retrouve des notes de caramel et de tabac blond. L'attaque est ample. La bouche est équilibrée, ouverte avec des notes toastées, réglissées et une fraîcheur étonnante.

<div>Château Ferrière</div> - 2003
Claire VILLARS LURTON
Gérard FENOUILLET
Jacques BOISSENOT
12 hectares
Graves profondes sur marnes calcaire
70 % cabernet sauvignon, 30 % merlot
40 ans
10 000 pieds/ha
800 g/pied
Traditionnelle. Viticulture raisonnée
Manuelles
Traditionnelle en cuve béton et bois dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
18 à 24 jours
77 % cabernet sauvignon, 23 % merlot
En barrique pendant 18 mois. Neuves à 40 %
50 000 bouteilles incluant le second vin
Les Remparts de Ferrière
De 5 à 25 ans
Télécharger
Wine spectator
89 / 91
Decanter
4*
Le Point
16,5
Jancis Robinson
16,5
Gault et Millau
17,5
Vinum
16

L'hiver a été sec avec des précipitations inférieures de près de 300 mm aux normales saisonnières. Un début de printemps chaud et sec, a déclenché une floraison précoce. Mais des pluies abondantes ont alors affecté les rendements en provoquant de la coulure et du millerandage.

Mais cela a aussi favorisé l'aération des grappes. Un mois d'août orageux avec 49 mm de précipitations en 1 jour a stimulé une véraison précoce et homogène.

Des conditions climatiques idéales, soleil et chaleur, ont assuré une fin de maturation optimale des raisins.

L'état sanitaire de la vendange était bon.

Un grand millésime qui se rapproche des 1986 et 1996 (autres grands millésimes pour les cabernets sauvignon).

Il présente un très bel équilibre soutenu par une trame de tanins fins et goûteux ; ainsi qu'une grande maturité aromatique et tannique. Leur densité laisse augurer une bonne aptitude au vieillissement. Le 2002 apparaît comme un retour vers des vins plus classiques qui ont fait la renommée de l'appellation Margaux.

<div>Château Ferrière</div> - 2002
Claire VILLARS LURTON
Gérard FENOUILLET
Jacques BOISSENOT
12 hectares
Graves profondes sur marnes calcaire
70 % cabernet sauvignon, 30 % merlot
45 ans
10 000 pieds/ha
600 à 700 g/pied
Traditionnelle. Viticulture raisonnée
Manuelles
Traditionnelle en cuve béton et bois dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
18 à 24 jours
75 % cabernet sauvignon, 25 % merlot
En barrique pendant 18 mois. Neuves à 40 %
40 000 bouteilles incluant le second vin
Les Remparts de Ferrière
De 5 à 30 ans
Télécharger
Le Point
17 / 17,5
René Gabriel
17
Revue du Vin de France
HHHH
Gault et Millau
17
Vinum
17

La période hivernale a été très pluvieuse. Les conditions climatiques favorables sont revenues en mai. Ce qui a permis une floraison rapide et homogène. Les chaleurs d''août ont gommé l'hétérogénéité notée à la véraison. La chute importante des températures au début du mois de septembre a favorisé une concentration de sucre et d'acidité. Les merlots étaient assez jolis et les cabernets sauvignon avaient beaucoup de tanins mais avec une extractibilité relativement faible. 
Malgré une bonne qualité des merlots, ils restent un peu en-dessous de celle du millésime 2000. Les cabernets sauvignon ont  atteint une parfaite maturité phénolique malgré la fraîcheur de début septembre. Les vins présentaient un très bon équilibre. 
Il s'agit d'un millésime classique de très bon niveau.

La robe est rouge sombre. Le nez présente des arômes de cerise, de griotte, de fruits rouges et de tabac.

L'attaque est ample, soyeuse et charnue. Beaucoup de fraîcheur avec une finale longue et réglissée.

A boire entre 10 et 30 ans.

<div>Château Ferrière</div> - 2001
Claire VILLARS LURTON
Gérard FENOUILLET
Jacques BOISSENOT
12 hectares
Graves profondes sur marnes calcaire
70 % cabernet sauvignon, 30 % merlot
45 ans
10 000 pieds/ha
700 à 800 g/pied
Traditionnelle. Viticulture raisonnée
Manuelles
Traditionnelle en cuve béton et bois dont les volumes sont proportionnels au parcellaire
18 à 24 jours
70 % cabernet sauvignon, 30 % merlot
En barrique pendant 18 mois. Neuves à 40 %
50 000 bouteilles incluant le second vin
Les Remparts de Ferrière
De 5 à 35 ans
Télécharger
Wine spectator
91
Decanter
3*
René Gabriel
17
Wine Enthusiast
93

La douceur de l'hiver a été propice au développement du mildiou. Les mauvaises conditions climatiques du printemps ont provoqué une floraison tardive. Jusqu'à fin juillet, la météo était peu encourageante avec des orages violents et des températures basses. A partir de ce moment, la situation climatique changea avec des températures exceptionnelles et une pluviométrie très basse, idéale pour la maturation parfaite des raisins.

La production globale fut moyennement abondante mais de qualité homogène. Les merlots furent les plus réussis.

Le millésime 2000 est marqué par une capacité de garde extraordinaire, due à une présence tannique hors du commun.

C'est un millésime exceptionnel.

La robe est profonde. Le nez se révèle fin, délié, sur des notes de truffe noire, de moka et de tabac ; mais encore des notes fruitées.

Une belle attaque, un vin puissant et viril avec des tanins longs, fins et beaucoup de fraîcheur. Le vin a beaucoup d’élégance.

A boire d'ici 20 ans et qui a besoin d'être décanté.

 

<div>Château Ferrière</div> - 2000
Claire VILLARS LURTON
Gérard FENOUILLET
Jacques BOISSENOT
12 hectares
Graves profondes sur marnes calcaire
70 % cabernet sauvignon, 30 % merlot
45 ans
10 000 pieds/ha
700 à 800 g/pied
Traditionnelle. Viticulture raisonnée
Manuelles
Traditionnelle en cuve béton et bois
16 à 26 jours
70 % cabernet sauvignon, 30 % merlot
En barrique pendant 18 mois. Neuves à 40 %
50 000 bouteilles incluant le second vin
Les Remparts de Ferrière
De 5 à 40 ans
Télécharger
Wine spectator
93
René Gabriel
18
Le Point
Revue du Vin de France
16
Vinum
17
Neal Martin, the wine advocate
Gilbert & Gaillard

Presse

+

Les Remparts / La Dame de Ferrière

Le printemps a été précoce et l’été tempéré et humide jusqu’à fin août. La vigne a eu un cycle végétatif long et une maturité tardive. Ces conditions ont mobilisé les équipes et ont imposé un travail soutenu dans les vignes pour la protection du vignoble.

A la fin du mois d’août, la chaleur et l’ensoleillement revinrent durablement dans notre région pour presque 60 jours ! Des conditions optimales pour une maturation idéale et régulière à savoir des journées chaudes et des nuits fraîches. On observe une maturité des tanins exceptionnelle avec tous les indicateurs pour faire un grand millésime : des raisins riches en polyphénols, un bon niveau d’acidité et de sucres et une belle fraîcheur du fruit.

Les vendanges ont eu lieu du 23 septembre au 8 octobre.

2014 est une belle réussite qui a donné des vins avec un très bel équilibre.

On y découvre des arômes de fruits rouges et noirs (cerise, myrtille, mûres) et de la fraîcheur. Les tanins sont mûrs et enveloppés.

C’est un millésime charnu et fruité dans le plus pur style de Margaux.

Margaux
Claire VILLARS LURTON
Eric BOISSENOT
12 000 bt des Remparts de Ferrière et 3000 bt de Dame de Ferrière
Graveleux et gravelo sablonneux
25 ans
Traditionnelle
manuelles
en cuves inox et béton thermorégulées
44 % cabernet sauvignon, 48 % merlot et 8 % petit verdot
barrique en chêne français pendant 12 mois, 25% de barriques neuves
Télécharger
Télécharger

Les conditions climatiques de l’année 2013 ont été difficiles. La forte pluviosité restera ancrée dans nos mémoires.

Toutefois, les mois de juillet et d’août ont été particulièrement beaux et chauds. Ce qui sauva le millésime.

Ce millésime est pleins de subtilités, arrachée à la nature par un travail de précision et de rigueur. Ils sont moyennement puissants mais tendres et élégants.

Les cabernet sauvignon constituent le pilier des assemblages. Ils ont été vendangés mûr sans caractère végétal.

Quant aux merlots, ils sont malheureusement peu présents après une forte coulure comparable à celle de 1984.

Un nez tout en fraîcheur, plaisant et éclatant. Une bouche assez fine et douce.

La finesse des tanins le rend déjà agréable à boire.

Margaux
Claire VILLARS LURTON
Eric BOISSENOT
6 000 bt des Remparts de Ferrière et 1200 bt de Dame de Ferrière
Graveleux et gravelo sablonneux
25 ans
Traditionnelle
manuelles
en cuves inox et béton thermorégulées
65 % cabernet sauvignon, 35 % merlot
barrique en chêne français pendant 12 mois, 25% de barriques neuves
Télécharger
Télécharger

En 2012 a connu des conditions météorologiques difficiles avec un hiver sec et froid. La prophylaxie et l’équilibre des vignes ont joué un rôle important dans le contrôle des maladies fongiques. Le temps est devenu alors très favorables à partir de mi-juillet. A partir de cette date, tous les retards ont été rattrapés grâce aux températures élevées d’août. Enfin, les précipitations de fin septembre ont favorisé l’évolution des pellicules et accéléré la maturation. Nous avons commencé les vendanges le 1er octobre pour finir le 10 octobre 2012. La répartition de la vendange sur le pied (petits rendements) et le bon état du vignoble, ajouté à un travail très précis du tri, ont été capital cette année pour optimaliser la qualité de ce millésime. Les merlots montrent rapidement une chaire remarquable que l’on avait oubliée. Quand aux cabernets sauvignon, ils ne nous ont pas déçu, toujours fidèles dans notre terre médocaine. Ils sont doux et riches d’élégance. Ce seront des vins puissants, tendres et digestes. 2012 est un très bon millésime .

Le millésime a donné un vin avec de la fraîcheur, du fruit et de la finesse. Arômes de fruits rouges, cassis et cerise.

Fruits qu’on retrouve en bouche.

Une final persistante, avec du volume. Le vin a une belle structure avec des tanins enveloppés, murs et fins.

C’est un vin élégant et équilibré dans le style des beaux millésimes classiques de Margaux.

Margaux
Claire VILLARS LURTON
Eric BOISSENOT
10 000 bt des Remparts de Ferrière et 1200 bt de Dame de Ferrière
Graveleux et gravelo sablonneux
25 ans
Traditionnelle
manuelles
en cuves inox et béton thermorégulées
58 % cabernet sauvignon, 40 % merlot et 2% petit verdot
barrique en chêne français pendant 12 mois
Télécharger
Télécharger
Les Remparts de Ferrière La Dame de Ferrière